Une qualif’ aux France de cross-country et qq heures de nage…

Pourquoi tu fais du cross-country pour préparer un Ironman, ou plutôt un Celtman ?

Beaucoup m’ont demandé pourquoi j’avais inclus dans ma préparation la saison de cross-country alors que je prépare le Celtman – Extrême Scottish Triathlon. Effectivement, à priori, faire 6,1km à fond dans les champs et la boue n’a pas grand-chose à voir avec un Celtman (3,8km de nage, 202km à vélo, 42km en ultra trail).

cross marion pre france

Je vais tenter de répondre à cette question qui reste très personnelle :

  1. Je l’inclue comme un entrainement dans ma préparation et non un objectif. Chaque veille de cross, je me « cogne » 1h / 1h30 de natation + une sortie vélo de 2h/2h30. Y’a mieux comme « recupp » avant un cross mais c’était le deal, OK pour les cross, mais pas au détriment de l’entrainement et surtout des sorties vélo.
  2. C’est un très bon entrainement : avec une moyenne de 30/40mn d’échauffement + 6km à fond + récup, on atteint vite les 10km avec une session rapide au cœur de la « séance ». Ca fait une bonne sortie quand même !
  3. Le cross-country est situé en saison hivernale, ça permet de ne pas s’endormir, et c’est encore loin de l’objectif final (il me reste 5 mois de préparation et la saison de cross est presque finie – presque parce qu’on a notre ticket pour les France 😉 )

Et surtout, d’un point de vue mental :

  1. Le cross-country, c’est la guerre. Quoi de mieux pour préparer son esprit à des moments difficiles ? On souffre (surtout quand on n’a pas une préparation spécifique pour ça), les filles sont au coude à coude, il ne faut rien lâcher, le terrain est difficile et il fait rarement chaud ! D’ailleurs, j’ai bien souffert le weekend dernier : pas de jus ! Alors qu’est-ce qu’il nous reste : le mental ! 😉
  2. L’équipe. C’est le facteur le plus important pour moi. Le partage, l’esprit d’équipe, la convivialité, et puis du coup, avec tous ces ingrédients… On en fait une qualif’ aux France, ce sont des moments incroyables que tout athlète rêve de vivre !

Avec un tel état d’esprit, comment voulez-vous ne pas être porté par l’esprit de groupe ?

main dans la main

Aux championnats régionaux, après avoir tout donné pendant la course, Marina tombe à quelques mètres de l’arrivée, et Lucile la soutient pour qu’elle passe la ligne et conserve sa 3ème place. Une arrivée main dans la main entre Lucile et Marina aux pré-France…

Nathalie qui me booste lorsqu’elle revient à mon niveau aux pre-France, avec beaucoup d’amitié « allez on finit ensemble ».

Valérie, toujours le sourire aux lèvres, à motiver les filles.

Anne-Laure, combative pour le groupe.

Ben oui… Un sport individuel l’athlétisme ?

Bref, OUI ce n’est pas optimal, MAIS il faut se garder quelques plaisirs aussi dans la préparation.

J’ai donc fait quelques entorses dans le planning. Par contre, récupp’ après le cross, car ça tire sur les mollets et les jambes. Faudrait pas non plus se blesser ! Donc footing souple et crème relaxante !

Marion

Chez Sophie, le mot d’ordre : Oublier et recommencer…

IL y a parfois des semaines avec et des semaines sans… bon cette semaine était plutôt sans…

La semaine dernière l’objectif était de me faire nager différemment en rattrapé pour réduire ma fréquence et essayer de pousser davantage… On a essayé mais ce n’était pas très concluant… Du coup on est retourné à la base de la base la position des mains, des avants bras… On oublie l’histoire du rattrapé et on apprend un nouveau geste… Quelle galère !! Bon ce n’était vraiment pas gagné de comprendre ce nouveau geste… Alors plan B le coach Michel a su s’entourer de superbes et fantastiques nageuses (que j’appellerai les magiciennes) qui nous ont fait faire des exercices, des exercices et encore des exercices pour comprendre ce geste et réussir enfin à pousser et à avancer…

soso folle

Le natation me rend folle…

Le travail est loin d’être terminé, il va encore falloir s’entrainer nager, faire les exercices, malgré tout je tiens à les remercier tout particulièrement, pour leur patience, leur disponibilité et leur gentillesse ! MERCI les magiciennes !

De l’autre coté, ca roule pas mal sur home-trainer et ca travaille dur le pédalage, malgré une météo peu clémente, j’ai pu sortir en extérieur deux fois ce weekend et ca c’est cool ! Malgré un très bon vent de face et de la pluie, (ca forge le mental) j’ai apprécié ces sorties…car rouler en intérieur c’est carrément déprimant ! Même si je dois l’avouer on progresse bien plus facilement sur home-trainer… !

soso HT

Tu vois Michel, je mange mes compotes, même sur HT.. 😉

Je vous parlerai une autre fois de mon initiation aux prolongateurs, encore une chouette histoire…

Sophie

Total de la semaine :

4h Natation

2 séances Home Trainer

4h Vélo

1h30 CAP

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s