Louloute nous raconte son stage à Calella par Gaël Mainard !

Vous n’avez jamais fait de stage triathlon ? Stéphanie revient tout juste de son stage à Calella en Espagne, elle nous raconte tout de sa folle semaine de 24h40 sport !

Retour sur le stage de triathlon GM TRI ORG 2016, organisé par Gaël Mainard depuis plusieurs années à Calella, sur la Costa Maresme, en Espagne. (http://www.gm-tri-org.com/ )

Comme chaque année depuis 3 ans, je pars en stage de triathlon en Espagne avec mon chéri Jean-Christophe.

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, ces stages sportifs ne sont pas réservés aux seuls sportifs de haut niveau, bardés de chronos explosifs et de records en tous genre, mais ouverts à tout sportif un minimum entraîné ( l’organisateur prévient dans son mail de réservation qu’il faut être un minimum en forme, pouvoir rouler 60 kil sans trop souffrir, savoir nager 1000m à peu près correctement et être capable d’effectuer de la course à pied convenablement).

C’est donc en forme que j’arrive à Calella avec mon Loulou, le samedi 23 avril au pied de l’hôtel San Jordi ***, idéalement placé près de la piscine d’entraînement de 50m à eau salée et exclusivement réservée aux sportifs. Nous sommes accompagnés cette année par Jean-Michel et sa femme Sylvie, Loïc et sa chérie Anne, qui font partie du club de triathlon de Montauban, comme nous. D’autres amis, Jean-Claude et Corinne, du club aussi, avaient, eux, choisi cette destination pour leurs vacances et se sont joints à nous lors de certaines sorties course à pied. Autant dire que nous sommes une sacrée belle brochette !

13043472_10154282407799095_4645189691759260451_n

Dès le départ, nous sommes mis dans l’ambiance, car à 16h00 a lieu la première séance de natation au cours de laquelle les groupes seront formés dans les 6 lignes mises à notre disposition. Je me place dans la ligne bons nageurs, mais parmi les moyens nageurs des bons nageurs (me suis-je faite comprendre ? 😉 ) et la séance enquille les séries jusqu’à 4700m en 1h30… ça c’est fait !

A peine le temps de rentrer se changer, et la séance de course à pied commence. Footing le long de la plage, qui me rappelle le parcours marathon de l’IronMan que j’ai fait en octobre dernier. Frissons intenses garantis même sous la pluie d’avril. 7 kilomètres et 40 mn plus tard, nous rentrons trempés mais satisfaits à l’hôtel, pour assister quelques minutes plus tard au briefing de bienvenu. Tout nous sera expliqué sur le déroulement de la semaine sportive.

Nos coachs seront de très grands sportifs triathlètes pro : Guillaume Jeannin et Frédéric Schaffner. Avec des entraîneurs pareils, on ne peut que progresser et s’amuser !

Dès le lendemain matin, le beau temps est revenu et la sortie vélo de début de stage peut commencer. 4 groupes de niveaux sont mis en place. Je me mets dans le groupe 4 (celui des moins forts, je me connais) et mon chéri dans le groupe 1, avec le champion Cyril Viennot, qui reste avec nous jusqu’à lundi. Nous sommes 8 dans mon groupe, et l’allure est juste parfaite pour moi, 80 kilomètres très vallonnés en 4h00, c’est exactement ce qu’il me fallait ! Les paysages sont splendides, et la vue sur une crique nous coupe le souffle. On prend le temps de faire des photos, et on repart.

13010725_10154283844209095_1872886373294932245_n

Pas de répit l’après-midi, juste après un petite pause sieste, on repart pour une sortie longue course à pied. Chacun peut choisir sa distance et son allure en fonction de ses objectifs. Je choisis de faire 1h30 à allure IM, mais des désordres gastriques me mettront bien des bâtons dans les roues. En effet, j’ai eu le tort de boire de l’eau du robinet la veille, et arrivée au demi-tour de ma course à pied, la douleur est intenable. Je suis obligée de m’arrêter dans 3 toilettes différentes sur le retour, et mon allure devient minable. J’avoue à cet instant-là, je me demandais vraiment si j’allais arriver à rentrer à l’hôtel !! Mais 2 immodiums plus tard, ce n’était plus qu’un mauvais souvenir.

13076761_10154286270704095_4272186685940159431_n

Le lundi et le mardi sont calés sur le même modèle. Un gros entraînement de natation avec des séries de bourrins (j’adoooore ça) presqu’enchaînés par une sortie spécifique à vélo. On commence à se connaître dans le groupe, et ça devient marrant de se lancer des défis ou de s’encourager dans le dur. La séance de travail au seuil en bosse est très constructive. Je me concentre sur mon capteur de fréquence, et m’attache à tirer sur les pédales, ce qui provoque de vives douleurs dans des muscles que je ne soupçonnais pas d’exister. Mardi, en rajoute une séance de piste (6×1000) en fin de journée, ça pique carrément. Le soir, au spa, ça ne moufte pas. Tout le monde commence à fatiguer. Mercredi, on n’a entraînement que le matin. Sortie longue vélo, pas très bucolique mais il en faut aussi, car rouler 80 kil en prenant les roues quasiment non-stop, c’est un travail intéressant. Le seul hic, c’est qu’on reste sur la route nationale, très fréquentée et peu intéressante.

13102626_10154290799949095_4805561449971198398_n

Mes quadris hurlent à la mort. Heureusement, l’après-midi, c’est repos. On en profite pour faire la sieste et quelques courses. Mon chéri a fait 150 bornes. Il est KO. Inutile de préciser que chaque jour, le buffet mis à notre disposition prend cher. On se met de ces mines aux repas ! C’est impressionnant !! Pas question de faire le régime, c’est advienne que pourra !

Jeudi, il pleut. La séance de Course à pied prévue est maintenue, et c’est splendide. Nous remontons sur les crêtes qui surplombent la plage de Calella, à la vue époustouflante, et intégrons de la PPG dans la séance.

Coach Guillaume nous dégomme bien, et on rentre fourbus. A peine le temps de se doucher qu’on repart déjà pour la séance de natation. On se prend 4600m dans la figure, un mélange de séries et de chronos qui nous mettent bien le compte. Et, comme dirait l’autre, « et ce n’est pas fini ! » ! A 16h00 on repart pour une séance de spining (comme il ne fait vraiment pas beau, et qu’il y a du vent) où le coach nous simule l’ascension de l’Alpe D’Huez ! On a sué sang et eau … mais c’était génial !!

Mon chéri fêtait ses 50 ans ce jour-là. Nous nous sommes donc réunis le soir autour d’une bonne bière bien méritée, et refait le monde en long, en large et en travers. Que du bonheur !

13094306_10154293033344095_6955480623356808862_n

Vendredi, le beau temps est revenu. Le coach décide de nous faire une séance dure en course à pied. Notre groupe fera (après échauffement) 2 fois 15min de 30/30 avec 5 min de repos entre chaque. C’est vraiment très difficile en fin de stage. Nos muscles sont tétanisés par les heures d’effort de la semaine, mais nous réussissons à tout finir, l’effet de groupe se fait sentir ! C’est génial !

Pour se détendre les jambes, ce sera natation en mer, quasiment sur le champ. L’eau est fraîche, mais nous rentrons assez facilement tout compte fait. Ce sera l’occasion de remettre la combi, oubliée dans le garage depuis l’Ironman. Nous partons pour 1600m dans l’eau à 15 degrés, je suis la seule fille du groupe, mais je sors mon épingle du jeu. Ça fait tourner un peu la tête, cette eau froide, la petite houle et la fatigue mélangées. Néanmoins, le souvenir reste prégnant.

Je squizze la séance vélo de l’après-midi. Je suis trop fatiguée, je préfère faire un tour en ville, avec les copines. Nous déambulons dans Calella, à la recherche de petits souvenirs à ramener, mais surtout, c’est le prétexte pour couper un peu des moments d’intensité. C’est le dernier jour avant le départ. C’est vraiment passé très vite.

Le soir, nous nous retrouvons tous dans un bar à Tapas au centre-ville, où nous dégustons d’innombrables mets espagnols, gras, salés et caloriques ! Mon Dieu que c’est bon !

Nous repartons samedi de Calella, non sans avoir salué tous les amis que nous nous sommes faits, et ceux que nous avons revus d’une année sur l’autre. Bien évidemment, nous n’avons qu’une idée en tête : revenir l’an prochain !

Bilan de ma semaine de stage :

Natation : 6h40 et 19400 mètres

Vélo : 13h00 et 263 kil.

CAP : 5h00 et 42 kil.

Au total donc : 24h40 de sport sur 7 jours

13043693_10154278611029095_3087611369335114713_n

Ça, c’est fait ! Samedi prochain, direction Lacanau, et le Half Triathlon qui sera mon premier objectif de la saison 2016. J’espère être en forme !

Louloute

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s