Faire de l’eau libre pour progresser en triathlon

Le week-end dernier, on s’est fait un petit stage, deux jours intensifs, alliant nage le matin en eau libre, vélo+ course l’après-midi. Autant vous dire que ça décrasse les cannes!

Et puis surtout, outre mes problèmes d’éternuement suite à la natation (puis de nez qui coule les jours qui suivent)… je me suis rendue compte que ces petites séances avaient été super positives!

J’ai persévéré dans la semaine et Oh! Miracle! J’ai progressé à vitesse grand V (enfin je crois).

Nager en eau libre lorsque l’on fait du triathlon nous aide à progresser :

  • pour nous repérer via les bouées, et donc nager « droit »
  • être plus à l’aise dans sa combinaison (je crois qu’elle a pris mes formes!) et tester son matos (Celtman pour moi :chaussons, bonnet, gants… d’ailleurs les gants c’est toujours pas au point 😦 )
  • appréhender l’eau froide et les éléments extérieurs : même si nous nageons en lac, il y a parfois de la pluie et des vaguelettes qui nous font bien boire la tasse…. oui oui… gloups!
  • Nager plus longtemps plus facilement : fini les arrêts tous les 25m, là, c’est non stop dans l’eau pour nager plus vite et plus longtemps. Et rien ne vous empêche de rajouter du fractionné pendant vos séances en eau libre 🙂
  • On se fait davantage plaisir : j’aime les grands espaces, me retrouver au milieu du lac, c’est une sensation incroyable!

Stage Mervent (7 sur 18)

Bref, je suis vraiment devenue une adepte de la nage en eau libre ! Derrière je suis retournée en piscine 1 séance c’était l’enfer ! Donc terminé jusqu’à la course finale 🙂

Pour plus de sécurité, on a pris l’option « fait maison » avec une frite de chez décathlon (environ 2,5euros), qui supporte le poids d’un adulte (contrairement à une petite bouée 1er prix). On fait un trou sur l’un des bords, on y fait passer un fil relié à un « chouchou »/élastique à cheveux, et hop on accroche le tout à la cheville, et voilà ! Bon, comme le disait Fabrice (Fabulous Fab), j’aurais bien voulu vous montrer comment on fait une roue lenticulaire avec peu de choses mais là, je sèche un peu!

sophie frite

Au fait j’oubliais, en tenue combi et tout, on est terriiiiiiblement sexy alors on s’en prive pas !!!!

Stage Mervent (2 sur 18) bis

Bonne nage à tous !

Merci à Guillaume Guérin Photographies

Publicités

2 réflexions sur “Faire de l’eau libre pour progresser en triathlon

  1. Laurent dit :

    Continuez comme ça les filles, c’est sur que ça va payer!!!! Mais n’oubliez pas, en crawl, c’est loin devant, loin au fond et loin derrière !!!😉😉😉😀

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s