J’ai fait le Celtman! Le plus difficile et le plus beau triathlon !

Le voilà, le fameux compte-rendu…

Je n’en reviens toujours pas, de tout ce qui s’est passé… comment vous raconter ça avec des mots ??? Si vous avez 10mn… Voici mon aventure…

Cette course, j’en avais rêvé pendant des mois, je m’étais imaginé tout un scénario parfaitement parfait… Rien ne s’est passé comme prévu, et tans mieux !

J’avais décidé de faire la route en mini bus pour des raisons pratiques (comme il faut que la team vous suive sur la partie vélo… il aurait fallu louer quelque chose de toute façon…). Il faut savoir que l’Ecosse et l’Angleterre en général est très chère… Donc nous voilà partis en mini bus Berger Location mercredi matin… 2 journées plus tôt ça aurait été mieux, car nous avons beaucoup roulé, et été très fatigués (merci les conducteurs!).

IMG_5976.JPG

La petite troupe : sophie, ma runneuse, Nelly, ma mère, Nadine et Philippe, mon oncle et ma tante et Christophe, notre ami journaliste! D’ailleurs Christophe se révèlera plein d’humour, et ça m’aidera beaucoup à me détendre ! Merci Christophe pour ta compagnie 🙂

IMG_6029.JPG

Christophe, avec sa belle casquette moustiquaire ! Oui, il y a du moustique ici !!!

La route est longue, et pluvieuse… Qu’est-ce qui va m’attendre en Ecosse ??? Nous arrivons tant bien que mal en Écosse dans la nuit du jeudi au vendredi, à 1h du matin, ou une Écossaise bourrée nous montre le chemin de nos chambres. Incroyable !!! 🙂

IMG_5930.JPG

Notre nid douillet à Applecross…

Courte nuit, petit footing du matin avec Sophie pour décrasser les jambes, nous n’en revenons pas comme le lieu est imposant et magnifique ! Nous partons le lendemain récupérer mon dossard à Shieldaig. Nous sommes à 20km, mais en réalité à 1h de route. Ici, c’est sublime, les paysages sont grandioses, mais tout est escarpé.

Arrivée sur place, nous croisons un petit groupe de français rigolos, avec des moustaches bizarres dans le nez… Une petite photo pour immortaliser l’instant, avant de prendre le départ le lendemain…

IMG_5966.JPG

JOUR J

La nuit sera trop courte! 2h30 de sommeil… Réveil à 1h du matin…

IMG_5985.JPG

A 2h, nous prenons la route vers Shieldaig pour installer le vélo, les affaires, prendre mon GPS tracker… Le stress monte, je n’arrive pas à y croire, cela fait des mois que j’y pense et que j’en parle et nous y sommes! Derniers réglages, le vélo est posé, il faut prendre le bus pour aller au départ de la natation quelques km plus loin… Un dernier au revoir, et je me place dans le bus avec un type qui n’a pas l’air de vouloir parler. Ça tombe bien moi non plus.

Natation :

Arrivée sur le lieu de départ, j’enfile le reste de ma combi, je rencontre Romain avec qui j’avais conversé quelques mois plus tôt ! Ça y est nous y sommes!

IMG_6010.JPG

Je recroise Valentin, puis Jérôme, et la musique retentit à fond… C’est excitant, j’ai envie d’y aller !!!!!!!!!

La photo de famille, puis nous avançons dans l’eau. Valentin me prodigue ses derniers conseils, mais je suis frigorifiée, je claque des dents… Mon dieu elle est vraiment glacée…Je me concentre, je rentre dans l’eau, je me dit que j’y suis, que je vais le faire, et que rien ni personne ne m’en empêchera! Pas même les nombreuses méduses sur le chemin… A certains moments, elles sont si nombreuses qu’on met les main carrément dedans, on les sens sur le visage, c’est juste affreux! Je sursaute, je lève la tête, je respire fort « calme toi Marion, calme toi!! »… Je me re-concentre… La ligne de fin est proche, j’entends de plus en plus la musique… oui, oui, je me rapproche, je vais le faire! Je n’ai pas vu le temps passer…

IMG_6017.JPG

Je sors de l’eau, j’entends mon prénom, quelqu’un qui m’agrippe, et à partir de ce moment là je suis déconnectée… Je me laisse vivre, je sens qu’on m’assoit, qu’on me déshabille… Je ne suis plus là, j’ai froid, et je ne sens plus rien… On m’habille, on me fait prendre un peu de soupe pour me réchauffer..et en moins de deux je me retrouve sur le vélo… J’ai l’impression que 2mn sont passés, en réalité cette transition durera près de 10mn !!! Merci à Sophie, Nadine, et nos amis du Nord qui m’ont aidé dans cette transition…

IMG_6037.JPG

Vélo :

Je monte sur le vélo, frigorifiée, j’ai pourtant un bonnet, des gants d’hiver, une veste thermique, un collant long, un coupe vent… Je vais mettre 20 bonnes minutes pour me réchauffer… J’ai l’impression que ça va mieux mais au bout de 50km, je souffre du dos, du froid et je n’ai plus de jus… Au 80ème km, je me rends compte que je souffre énormément, et que ça va être très très très long pour faire 202km et un marathon… Alors je pense aux images positives, je lève la tête, je pense à mes proches qui m’encouragent et qui m’aiment, les sourires de Sophie, Nadine… qui me disent que tout le monde en chie.

IMG_6076.JPG

 

Des arrêts fréquents… C’est la 1ère fois que je souffre autant à vélo… heureusement mes proches sont là…

Puis je me demande « Bon, tu es blessée? Tu es en hypothermie, hypoglycémie, tu as un problème grave? Non !! Alors avance, fonce, tu avances et tu vas le faire! »… Je vais avoir du mal à m’alimenter seule, je m’arrête régulièrement pour faire des massages à l’arnica, et que soso me donne à manger… On va y arriver, jusqu’au bout. Le temps est clément, mais les routes sont rugueuses, le terrain n’est pas plat, et le vent est bien présent… Tans pis, j’irais jusqu’au bout !!!

Je clôture mon vélo en 8h50, soulagée d’en finir avec cette partie là qui aurait du être ma partie préférée normalement….

Course :

Je me redresse, un petit massage à l’arnica encore et me voilà partie pour la 1ère partie… 18km, avec 5km de côte, rien n’est plat, tout est vallonné et sublime ! Je double plein de gens, parce que j’ai repris à courir et que je ne veux rien lâcher… Le moral va mieux, mon dos me fait moins souffrir, et j’ai hâte de retrouver soso au T2B point de passage pour la fin de course…. C’est long, mais je vais bien, je boucle le parcours en 2h15.. Et à ma grande surprise, je vois encore un petit groupe de joyeux lurons, Valentin et sa famille qui m’accueillent avec de larges sourires ! Je suis si contente d’être là et de les retrouver, je fais le point de passage et on décide de terminer la course ensemble, sans se presser, en profitant du moment présent !

IMG_6093.JPG

Nous marcherons dans la montagne, au milieu de la vallée, dans un décor de carte postale! Le terrain est tellement escarpé que nous marchons en regardant nos pieds… Il faudra nous poser pour regarder l’immensité qui nous entoure.

A cet instant précis, je réalise que nous ne sommes rien. De petites choses, parmi les éléments de la nature. Et c’est si bon. Il n’y a plus de considérations matérielles, nous sommes en train de partager un moment fort tous ensemble. Je respire, je marche, j’ai mal aussi mais je me sens vivre. Je me sens heureuse. J’ai parfois envie de pleurer, parce que ce que je vis est fort mais je vais attendre la fin de course pour le faire, parce que l’arrivée n’est pas encore là.

T2B apres.jpg

Les gars sont au top, à notre écoute, et les blagues fusent ! C’est ça la vie ? Oui, c’est ça la vie, et de bons moments de partage. Les gars prennent même des photos avec leurs moustaches made in France dans les fougères! Quelle rigolade !

fougere

Nous arrivons enfin sur la partie bitumée sur les 5 derniers km… et décidons d’arriver main dans la main, tous nos proches sont là, nous bombardent de photos, et voilà, l’explosion de joie !!!! Je n’ai jamais fait autant de câlins que ce jour là… Ma soso me sert fort dans ses bras… « Comme c’était dur, comme je suis fière! » Et puis j’entends mon Valentin « bah alors, elle est ou ma bière?? », oui… Valentin est du Nord…

IMG_6106.JPG

Nous avons fait une journée de 24h et nous sommes tous exténués, surtout mon support crew… qui a été formidable et au top pour moi dans cette aventure ! Merci encore à eux !!!!!

Cérémonie du lendemain :

Retrouvailles avec nos amis du Nord, prise de photos, cérémonie officielle.

Il y a beaucoup de tee-shirts bleus et je suis un teeshirt blanc, mais j’ai beau essayer d’y penser, je ne suis pas déçue ! Je n’arrive pas à être déçue ! Non, je suis juste super heureuse et super fière ! Et je m’en fous du reste, j’ai vécu un moment fort, intense et inoubliable!

ceremonie.jpg

Je me suis retrouvée dans cette vallée, j’y ai laissé des choses de ma vie que je ne voulais plus voir, et j’ai tissé des liens indestructibles. Je suis heureuse, en pleine conscience de moi, vivante, à l’écoute de mon corps, et le cœur chargé de bonheur!  Je souhaite à tout le monde de réaliser ses rêves les plus fous, de se réaliser, quelque soit la course… Je suis HEUREUSE !

Quelle course incroyable, quel défi ! Je n’en reviens toujours pas!

Après, nous avons fêté cela dignement avec nos amis du Nord, sous la pluie, près des campings car à l’apéro ! Quel super moment de rigolade, vraiment vous avez été super !

Le retour sera long, la voiture …les km… nous sommes tous fatigués et heureux ! Dernier moment intense, regarder le visionnage des photos/vidéos chez Christophe, qui nous a accueilli pour la dernière nuit : MERCI ! Encore un  beau moment de partage !

Merci à vous tous pour vos encouragements, votre soutien, vous m’avez chargé d’énergie positive ! Je vous embrasse et vous souhaite de beaux rêves à réaliser !!!!!!!!

Maintenant, repos, binouze, et en avant vers de nouveaux défis 😉

Publicités

3 réflexions sur “J’ai fait le Celtman! Le plus difficile et le plus beau triathlon !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s