J’ai couru dans l’équipe de Marcel Zamora par Elodie !

 

Il y a peu de temps, Elodie a eu la chance (Luck it 😉 ) de participer à une jolie course(extrême!) nommée l’Alpsman (format Ironman)… en relais avec Marcel Zamora et Hippolyte (sélectionné par tirage au sort comme Elodie). Course incroyable, elle nous raconte son aventure acceptée au pied levé !

« Marion, Tu as la gentillesse de me proposer le récit de mon aventure sur la première édition de l’Alpsman. Cette version extrême du triathlon a vu le jour à quelques kilomètres d’Annecy ce 1er octobre .
Je ne souhaite pas ennuyer les lecteurs avec une version classique de course… Car de toute façon rien n’était classique .
Je n’étais pas inscrite . J’avais lorgné les images sur Facebook, et elles me tentaient beaucoup , de la même façon que le Norseman. Avec la pleine conscience que le couple format/dénivelé était dément . Un Ironman tous les 2 ans , c’est ce que je m’étais dit , sans raisons, et je voyais défiler 2016 sans entraînement natation et donc sans inscription .
Alors que pour compléter mes fins de mois d’entrepreneuse, je roulais  à vélo comme coursier … Je fus invitée par la team du boss de cette start up sur l’ironman de Barcelone , ce fameux wend du 1er octobre.
Le profil est plat, il me reste 2 mois pour nager , je signe .
Mais le boss se blesse à 3 semaines de l’épreuve et tout tombe à l’eau .
Déçue et soulagée… Je ne peux tout de même m’empêcher de jouer à un petit concours qui propose de relayer l’immense champion Marcel Zamora , originaire de Barcelone, tiens donc, sur l’Alpsman. Mais je n’insiste pas, sachant que je n’ai aucun entraînement montagne . Le wend du 1er octobre s’oriente donc vers Chamonix.

Mais le 29 septembre , date par ailleurs importante pour moi, je reçois par messenger une invitation , suite à un désistement …. A ce fameux relais avec Marcel Zamora !!!
Aïe, je sais que je n’ai pas le niveau .
Ouille , je ne peux refuser cette occasion unique . J’ai joué, j’ai gagné mon cadeau empoisonné .
Boum, comme dab, je signe 😉

24h pour tout chambouler , caser les enfants , changer les billets de train , annuler la loc de Chamonix , convaincre mon conjoint , annuler le job du jour , trouver une housse vélo … Bizarrement tout roule !
Je trouve même un logement pendant mon trajet tgv et un magasin de cycles à Annecy qui me change une patte de dérailleur in extremis.
Je roule avec tout mon barda jusqu’à St Jorioz car  le photographe , Marcel et Hyppolite ( le gagnant du relais course à pied ) m’attendent pour les photos officielles . Dossard numéro 1 , la bonne blague !

img_0205
Marcel est un athlète adorable , doux , souriant , modeste .
J’assiste au briefing plutôt détendue , amusée , sur mon nuage .

Pas le temps de réfléchir, je n’ai même pas regardé le parcours ni son profil. Il va pleuvoir.
Nuit courte, je rejoins le parc à vélo alors que tous les autres sont dans l’eau, dans la nuit noire .
J’attache ma pompe avec l’élastique de mes loupiotes , système D oblige, en priant le ciel de m’épargner une crevaison .
L’ambiance se rapproche, les nageurs aussi . L’amie de Marcel vient m’encourager, attentionnée .
Marcel est premier , il sort de l’eau , court vers le parc , me rejoint . Un petit mot gentil et complice , il me tend sa cheville pour que j’attrape sa puce. C’est énorme !!! Je suis là pour ça , pour profiter de cet instant unique : sortir du parc première, avec l’euphorie que cela procure . Je sais bien que cela ne se reproduira jamais , et c’est pour cela que je profite pleinement de ce cadeau. Je m’élance dans la nuit , éclairée par les appareils photos , escortée de la voiture et de la moto officielles!
Le sourire ne me quitte pas, et pourtant la route grimpe tout de suite au Semnoz. Les spectateurs sont stupéfaits de voir passer une femme en tête ! Tu nages drôlement bien me dit -on … C’est normal j’ai un autre corps pour nager !!!
Les minutes passent ( environ 20/25 minutes ) et puis finalement les autres coureurs me rattrapent , me doublent . C’est chouette de voir les athlètes de si près .
Une autre course commence : celle de la réalité … 183 kilomètres avec des cols en enfilade. Je savoure jusqu’à l’arrivée de la pluie qui nous frigorifie dans les descentes . Mes dents claquent . La deuxième boucle sur le col des prés est un supplice.

14686058_897968670337826_847838470_n
Je n’en vois pas le bout mais j’y vais, j’irai coûte que coûte ! Les bénévoles sont tous adorables , et  les paysages superbes en ce début d’automne . Passionnée de fleurs , je ne manque pas d’observer colchiques, cosmos , roses trémières , asters …
Après plus de 11heures enfin , la descente s’amorce en direction du lac. On fonce. Je crève ! Il fallait bien que ça m’arrive un jour en course. Il reste trois kilomètres , je renonce à m’arrêter , tant pis, je rentre à plat . À plat mais pleine de joie. Hyppolite m’a attendue toute la journée , il peut enfin prendre le relais . Son marathon sera très rapide . Marcel est là à l’arrivée , comme un bon copain qui ne lâche pas son équipe.

Ce n’était pas un triathlon … C’était un cadeau, une aventure , et surtout une belle occasion de constater que le ciel nous envoie ce à quoi nous rêvons le plus, et que le champ du possible est infini .
Merci à mon petit corps d’avoir suivi , encore une fois.

Je voudrais terminer ce petit récit en saluant tous les triathlètes qui ont bouclé , eux , cet Alpsman en entier . ( et même ceux qui n’ont pas fini, tiens !)
Je voudrais saluer également une organisation de qualité, à qui je souhaite un franc succès. »

Encore une fois, BRAVO Elodie ! A quand le prochain défi ?

Publicités

2 réflexions sur “J’ai couru dans l’équipe de Marcel Zamora par Elodie !

  1. Sympa ton CR, Elodie ! Tu es une véritable femme d’actions et de défis ! Bravo pour cette belle aventure … En attendant un autre sacré challenge qui se profile du côté du lac Baikal 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s