Le Yoga par Tiphaine, pour aligner le cœur, le corps et l’esprit !

On parle beaucoup du yoga dans la préparation physique et c’est vrai que c’est très utile. Pour plein de raisons. Sur Niort, je m’y suis mise avec Tiphaine. Elle nous raconte comment elle est venue à cette pratique, et surtout ce que ça peut nous apporter à nous sportifs! Merci à Tiphaine pour son partage et sa bonne humeur !

Tiphaine La Seyne Février 2017

Portrait

Je m’appelle Tiphaine, je suis professeure de yoga à Niort et je donne vie à mes rêves. A la base, rien ne me prédestinait à ça : j’ai fait des études de management et de communication, j’étais souple comme un baobab et je ne tenais pas en place (du genre stressée). Mais depuis toute petite, j’avais cet attrait un peu exotique pour le bouddhisme, notamment tibétain. C’est à 19 ans que je suis partie dans un centre de méditation tibétaine, contre l’avis de ma famille. L’expérience m’a bouleversée, et ce fut mon premier pas dans le monde de la spiritualité. En Norvège où j’ai vécu pendant trois ans, j’ai découvert le yoga, dans une salle de sport : une approche purement sportive, mais qui m’a plu car elle alliait souplesse, force et endurance, tout en offrant un vrai lâcher-prise sur les activités du mental. Et c’est au Népal que j’ai pu prendre la dimension réellement holistique, complète du yoga : j’ai alors compris que le but de cette discipline hindoue était le même que la méditation tibétaine. Ça a apporté un éclairage nouveau sur mon monde, et j’ai su à ce moment-là que je voulais orienter ma vie personnelle et professionnelle dans cette direction. Bon, concrètement, ça ne s’est pas fait en un jour ! Il y a eu beaucoup d’incertitudes, de tâtonnements, de peurs aussi. Mais aujourd’hui, après toutes ces aventures, j’ai posé mes valises à Niort, comme un retour aux sources pour partager avec ceux qui le souhaitent ce que j’ai appris (et continue d’apprendre) en chemin.

Tiphaine B&W

Les bienfaits du Yoga

Le yoga a de multiples bienfaits, sur absolument tous les plans. Il fait d’ailleurs partie intégrante de l’Ayurveda, la médecine traditionnelle indienne. Bien sûr, au niveau physique, il permet d’acquérir de la souplesse (j’en suis un très bon exemple !), de renforcer des muscles profonds et de bouger son corps dans toutes les directions, parfois en défiant les lois de la gravité ! Mais pas seulement : chaque posture (asana) vient travailler un organe, un centre d’énergie particulier (chakra), et relâcher les émotions correspondantes. On travaille beaucoup sur la respiration (pranayama) pour aider à concentrer le mental et à accompagner le travail musculaire. Ce travail aide énormément par la suite dans la gestion des émotions ou des douleurs au quotidien. Prana veut dire « énergie vitale » (comme le « chi » en chinois) et « yama » veut dire contrôle : selon les yogis, la maîtrise de la respiration induit le contrôle de l’énergie vitale, rien que ça !
Si je devais résumer le yoga (vaste tâche !), je dirai qu’il met l’accent sur l’écoute intérieure : ressentir ce qu’il se passe, percevoir les zones de tension, de blocage… Bien souvent, notre attention est accaparée par les stimuli extérieurs, et on en oublie de prendre soin de notre monde intérieur. Le yoga est un outil de connaissance de soi incroyable.
Alors quand on se prépare pour un défi sportif quel qu’il soit, le yoga est un allié de taille !

Trois exercices à essayer :

Pour relâcher les tensions dans le haut du corps
Inspirer, monter les bras vers le ciel, épaules détendues, et aller légèrement vers l’arrière (légère flexion arrière de la colonne vertébrale).

Expirer, amener les bras vers le sol. Bien relâcher la tête, les épaules… Les bras sont complètement détendus, comme s’ils étaient en coton. Les jambes sont tendues (assouplissement).
On peut visualiser une petite trappe sur le sommet du crâne, que l’on ouvre et par laquelle s’échappent toutes les pensées négatives dont on souhaite se débarrasser. Ces pensées sont absorbées par la terre et recyclées. Respirer profondément, aussi longtemps que nécessaire.
Pour remonter, fléchir les genoux, inspirer et dérouler la colonne vertèbre par vertèbre, la tête en dernier.

photo1

Pour concentrer le mental

C’est un exercice de respiration (pranayama) qui s’appelle « nadhi shodana », que l’on peut traduire par « purification des nadhi », les canaux énergétiques du corps (on retrouve cette même idée avec les méridiens de la médecine chinoise). C’est une respiration alternée, que l’on peut pratiquer assis sur un coussin ou sur une chaise.
Pour cela, on commence par inspirer par les deux narines. Puis on bouche la narine droite et on expire par la narine gauche. On inspire par la narine gauche, et on vient la boucher pour expirer par la narine droite. On inspire par la narine droite, et on la bouche pour expirer de la narine gauche.
Cette respiration a pour but de nettoyer nos énergies, mais aussi de rééquilibrer l’activité de nos deux hémisphères cérébraux, chacun relié à l’une de nos narines. Le cerveau gauche est plutôt intuitif, émotif, paisible. Le côté droit est quant à lui logique, rationnel et actif. Nous avons besoin des deux en équilibre ! Et parce que la respiration n’est pas « naturelle » lors de cet exercice, on vient oxygéner le cerveau de manière différente, ce qui permet d’alléger le flux de pensées et donc de mieux concentrer le mental.

nadi-sodhana

Pour se dynamiser

Rien de tel pour réveiller le corps le matin qu’une série de salutations au soleil (suryia namaskar) ! Il existe pleins de sortes de salutations, mais voici l’une des plus courantes.

La salutation est un enchaînement de 12 mouvements qui se réalise en coordination avec la respiration. Je me place à l’avant du tapis, pieds joints. J’inspire, j’expire je place mes mains jointes devant ma poitrine (en « namaste »). J’inspire, je tends les bras vers le ciel, puis vers l’arrière. J’expire, je descends vers l’avant et je détends le haut du corps, comme dans l’exercice précédent. J’inspire et j’amène mon pied droit le plus loin possible vers l’arrière, je pose le genou droit au sol et je regarde vers le ciel. Je retiens le souffle et je viens me mettre en plan droit (planche). J’expire, je pose les genoux, la poitrine et le front au sol. J’inspire et je lève ma tête et ma poitrine (posture du cobra). Je m’assure que mes pieds sont ensemble, gros orteils et talons en contact, coudes vers l’arrière. J’expire je pousse sur mes mains, mes fesses vers le plafond : c’est la posture du « chien tête en bas ». Le reste est en symétrie avec le début de la salutation.J’inspire, je ramène mon pied droit entre mes deux mains à l’avant, je pose le genou gauche au sol, je regarde le ciel. J’expire, mes deux pieds se rejoignent, je relâche le haut du corps. J’inspire, je remonte et tends mes bras vers le ciel, j’expire je relâche les bras.

Et c’est reparti pour un cycle avec la jambe gauche! L’idéal étant de faire au moins trois salutations de chaque côté (pied droit puis pied gauche). SuryaNamaskarMittelstufe

Envie de venir essayer le yoga lors d’un atelier découverte ou d’un week-end de pratique?

Son site web : www.palmoshanti.com

Contact : palmoshanti@gmail.com

 

Publicités

Une réflexion sur “Le Yoga par Tiphaine, pour aligner le cœur, le corps et l’esprit !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s