Eco Trail de Paris, 45km par Magalie

Grâce au groupe facebook « Trail entre elles« , j’ai rencontré Magalie. Une coureuse joyeuse et communicative ! Avec son récit de l’éco-trail sur le 45km, elle nous a beaucoup émues. Alors voici une belle tranche de vie par Magalie…

« Tout a commencé il y a quelques mois, nous décidons de cliquer sur le 45 km avec mes super girls Nad la nordiste et Gwen de la région parisienne.

Le grand jour arrive, je suis un peu en sous entrainement mais confiante, l’éco trail fait parti de mes courses d’entrainement pour mes gros enjeux qui cette années seront l UTMC – OCC – 100 miles.

L’éco Trail est surtout une course de copines et j’adore les courses de copines ou copains.

Je décolle donc de Valence le vendredi matin, les enfants seront avec mamie. Maman solo ça demande de l’organisation ….

Arrivée à Paris, je suis accueillie par ma Nad qui vient de Lille avec sa voiture, nous nous voyons pour la première fois alors que nous échangeons depuis décembre 2015, suite à des discutions sur « Trail entre elles » (TEE) concernant notre sainté lyon solo quasi vécue de la même manière.

Ça colle de suite entre nous, il y a des gens avec qui on ne se trompe pas et pour qui il n’y a pas de différence entre virtuel et réel.

Nous partons toutes les deux chercher notre dossard, nous aurions dû rejoindre Ray, mais Ray a un soucis de santé hélas …. Au salon, nous retrouvons Martine, ma titinounette, ma bénévole au grand cœur qui me tend mon enveloppe avec une petite dédicace, suis émue, un peu sur la retenue car je suis comme ça, mais vraiment super touchée.

Ensuite en route pour rejoindre Gwen qui va nous accueillir gentiment chez elle, Gwen c’est notre énergie, notre comique généreuse, qui donne la patate dés qu’elle ouvre la bouche… Sauf que là notre Gwen elle a une angine et son départ n’est pas encore assuré …

Nous mangeons un bon plat de pâtes au quinoa préparé par Nadège et préparons nos sacs pour le lendemain, nous sommes plutôt organisées mais quelle rigolade!

L’heure du dodo a sonné …

Réveil à six heures du mat’ programmé, nous aurons un peu de trajet en RER avant d’atteindre Versailles.

Six heures ça sonne, je me lève, direct je me mets en habits de lumières, ensuite pour attendre le bruit du réveil des autres je regarde mes messages .. Et là je découvre le message de ma Gwen, qui dit, inutile de vous réveiller trop tôt les filles, je ne pourrais pas prendre le départ mais bonne nouvelle, je peux vous emmener sur la ligne donc dodo plus longtemps.

Suis triste pour Gwen, nous avions prévu de la faire à trois cette course, voir même à quatre avec Ray, et voila que nous ne sommes plus que deux, mais on va la faire pour elles.

La maison se réveille, on se prépare, Luc le chéri et Micheline la maman de Gwen font le 45 également.

Go en route pour Versailles, ambiance décontractée, la coureuse isolée que je suis est heureuse de partir en groupe, de vivre un avant course moins solitaire que d’habitude. Plane quand même la déception de ne pas pouvoir embarquer les copines avec nous, mais elles seront avec nous obligé.

Nous arrivons à Versailles, c’est beau, humide mais beau 😊
Nous déposons nos sacs à la consignes, on va faire un pipi de la peur dans les bois, ça manque pas ici, j ai pas pris de photos mais Nad franchement j’ai failli 😂

Nous retrouvons Cel Run, une tee et regagnons la ligne de départ car j ai rdv avec mon club; les free runners.

magalie ecotrail

Petite séance photos, ambiance bon enfant, pas de stress …

Nous partons deuxième vague, nous partons très très très, tropppppp vite, avec Nadège nous partons comme sur un 10 kms 😱

Je suis bien, je suis en canne, le cardio reste tranquille, je demande à Nadège à quelle vitesse nous sommes, car je n’ai pas de montre.

Ensuite le parcours déroule…. Nous tournons bien, nous sommes au contact de Valery un pote de club, les montées me font un bien fou, Nad qui vient du nord s’accroche super bien, nous faisons un beau binôme surtout que nous courrons sur les même bases sur nos séances.

Puis malheureusement elle a des soucis de jambes, les chevilles, le genou commencent à grincer, je me mets un peu en avant pour éviter de me faire mal en faisant l’accordéon et pour lui permettre de se mettre dans sa bulle, je la garde à l’œil, régulièrement elle me dit de partir devant mais aussi bien dans 5 kms elle ira mieux et c’est moi qui n’irais pas…

Puis on a dit on part ensemble on arrive ensemble et ne voyez aucun sacrifice de notre part, nous sommes juste heureuses de courir ensemble.

Le ravito du 25 kms approche, je sens ma Nad en train de décrocher, Valery l’accompagne, je la vois au loin, elle marche et elle écrit sur son tel … Je sais que Gwen est au ravito, non non Nad n’y songe même pas, pas d’abandon tu vas continuer, tu en as les capacités.

Avec seb on décide de la raccrocher et de l’emmener tranquillement au ravito, une ligne droite en descente et elle déroule bien, mon pote seb demande de descendre le rythme afin d’éviter de faire subir au cardio des gros écarts de rythme, elle est lucide, mental d’acier et elle l’écoute.

Un peu plus loin Arnaud mon super traileur free runner débarque, trop contente de voir son large sourire 😊

Le ravito arrive enfin, il ne reste plus que deux fois 10 kms… Nous entendons notre Gwen crier nos noms,c’est trop génial de la voir là, Nad va se faire triturer par l’ostéo elle ne pense pas à l’abandon, moi je vais manger un bout avec mes potes, ils repartent je ne les reverrais pas, j’attends avec Gwen, sa maman arrive, elle est en forme, sacré femme qui pourrait donner de sacrées leçons à plus d’un.

20 minutes de manipulation et je récupère ma binôme, elle va se restaurer, une petite soupe chaude et ça repart, bisous à Gwen et hoppppp

Ces dix prochains kms vont bien se passer, Nad va mieux, nous nous retrouvons avec un groupe plutôt sympa, une petite mexicaine d’1 mètres 50 pleine de muscles et son copain puis un monsieur que j’ai croisé sur l’UTMC et des mecs plutôt sympas.

Avant d’arriver à l observatoire de Meudon nous tombons sur ma Régina, ma brunette rigolote et nous décidons de finir la course ensemble, Regi est pleine d optimiste elle redonne la pèche à Nad, Nad souffre mais elle est impressionnante, elle ne râle pas, elle me fait un petit sourire, je lui dit de ne pas hésiter à dire quand elle veut marcher, qu’on ira au bout de toute façon et peu importe le temps.

eco trail magalie

Dernier ravito, on prend le temps de manger, Nad rassure son chéri par message, Régi rigole avec les nanas du ravito et moi je mange mon carré de choco rituel du dernier ravito.

Puis nous repartons car il fait un peu froid là haut, on redescend sur St Cloud, les filles s’accrochent, elles rigolent même, deux super compagnes d’aventure bien agréables, en bas de St Cloud j’entends ma Mumu, punaise que c’est bon, ma positive girl, derrière elle ses deux acolytes mon super binôme Lionel hélas blessé et Pascal qui revient tout juste du marathon de Barcelone, c est trop bon de les voir.

Petite pose photo, bisous, bouffée d oxygène et nous repartons, direction les quais de Seine, la partie pas trop rigolote.

Une dame râle après son mari, c’est moche, ça pu, ça me fais chier, j’en ai marre, lui stoïque lui dit que c’est rien, qu’on y est presque, je discute un peu avec elle en attendant les filles, elle a 60 balais et a commencé la course a pied à 44 ans, la magie de ce sport.

Une dernière petite bosse nous attend, nous plaisantons avec la petite mexicaine, puis nous approchons doucement de l’arrivée, j’ai la joie de voir Jérôme sur le bord, trop bon ça aussi, moment éphémère mais qui booste.

La tour Eiffel s’approche, l’émotion nous gagne un peu, puis belle tranche de rigolade quand nous avons en point de mire un mec qui du fait de ses couches de compression sur son petit corps dodu, nous donne l’impression de dos d’avoir six fesses, Regina tombe sous le charme et ça la motive grave 😂

La tour Eiffel est en vue, puis l’arche d’arrivée, je me sens pousser des ailes, j’entends ma Gwen qui nous attend, elle est encore plus émue que nous, elle nous accompagne sur la dernière ligne droite, nous passons la ligne d’arrivée toutes les trois avec Regi et Nad.

Lionel, Pascal, Mumu et ses yeux qui pétillent, la maman de Gwen, luc son chéri et Gwen sont là.

ecotrail magalie

Nous passons cette ligne comme si nous étions 1ère, je vois ma Nad super émue, un moment hors du temps que nous prolongeons.

Le trail de l’émotion, du partage, de la confirmation d’une amitié sincère.

Ce que nous avons vécu Nad et moi sur ces 45 kms personne ne pourra nous l’enlever et nous avions avec nous Gwen et Ray.

magalie ecotrial 2

Merci les amis présents depuis le début même avant que je ne cours.
Merci mes free
Merci mes tee
Merci mes follestees 👊👊👊👊👊👊
Merci Martine
Merci ma famille petite mais costaud
Mon squad qui déchire

Éco Trail 2017 / 45 kms de partage et d émotions diverses avec Nad la Gazelle, Ray Fritz Gwenaelle Merrien Regina Mendes Dias et touc ceux cités dans mon CR. »

Publicités

Une réflexion sur “Eco Trail de Paris, 45km par Magalie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s