L’étape du tour Briancon Izoard TERRIBLE montagne !

Le 16 juillet 2017 avait lieu l’étape du tour Briançon Izoard. Un dénivelé de 3600m environ, 181km jusqu’au col d’Izoard et 3 cols à passer. Sur le papier déjà ça s’annonçait sympathique ! 

Invitation.

C’est power bar qui m’avait proposé cette folie, pour tester leur gamme de produits « et si tu faisais l’étape du tour? » 3 semaines auparavant je terminais le double ironman du défi marandais et dans une semaine je prends le départ du défi Montauban Biarritz à  vélo (410km). En termes de planning c’était un peu chaud. Mais on a qu’une vie! Alors j’ai dit OUI!

Préparation.

En termes de kilomètres j’avais fait ce qu’il faut pour préparer le défi marandais. 360km sur l’épreuve de triathlon ça me tranquilisait sur ma capacité à terminer l’épreuve de l’étape du tour.

Par chez nous (Niort) c’est vraiment plat, j’avais donc opté pour la solution stage de préparation avec Paiani so. Nous avions fait la reconnaissance du parcours complet, ce qui m’avait permis de mesurer la difficulté de la course aussi. 

J’avais donc prévu de terminer cette épreuve, d’en prendre plein les yeux et de m’amuser surtout. 

Arrivée au village.

C’est la première fois que je fais une étape du tour, wow il y a une sacré ambiance ! Il y a environ 15 000 cyclistes aux alentours… impressionnant. Le village est bondé de monde, les marques ont joué le jeu pour offrir plein de choix. De mon côté je passe au stand power bar pour faire coucou à Alex et Maud. Je suis morte de rire le stand est blindé et je vois Alex me faire un sourire « heu…tu peux repasser ce soir? Il y a tellement de monde… » allez, petit tour chez ASSOS et je repasserais plus tard 🙂 

Je reconnais le fanion au loin, ça y est nous y voilà. Je rencontre l’équipe au complet, ça fait plaisir de les voir ! Je suis vraiment fière de porter leur marque, moi qui suis attachée au confort et aux couleurs lumineuses. 

Le soir je prépare ma tenue et ma nutrition pour ne rien oublier pour cette étape du tour.

Je reverifie une dernière fois : cuissard Assos, sous vêtement Assos (pour une meilleure aération et régulation de la chaleur corporelle), haut Orange « laalalai » Assos, coupe vent (pour les descentes), gants (avec gros gels pour longues distances) et casque specialized. Chaussures, ma casquette elles font du velo pour la mouiller en cas de grosses chaleurs (ça regulera la température de la tête!). 

Côté nutrition j’ai opté pour les bars Power Bar naturals bretzel, gels shots, bar energize fraise, gaufres (quoi !!! Gourmandise quand tu nous tiens!) électrolytes en sachet de 1. C’est hyper pratique quand on ne peut pas ememener sa poudre isotonique sur le vélo! Je ne supporte pas de boire de l’eau plate ça me brasse le ventre donc la version poche est parfaite!

Body Geometry fit chez Specialized

Puis sur les conseils de mon velocyste Destination Velo à Niort, on passe sur le stand Specialized. Johan nous a gentiement prêté un Roubaix pour Lolo car en fixie,  on aurait pas parié un sous sur sa capacité à arriver en haut !

J’en profite pour faire un body geometry fit, une étude posturale pour vérifier que mon vélo est bien réglé  (parfois avec les nombreux voyages, il peut y avoir des ajustements à faire). 

Je passe un super moment au stand et prend plein de conseils sur ma position. J’en profite pour tester la nouvelle selle Oura et je dois avouer être agréablement surprise : l’ouverture au centre est plus grande et moins agressive. L’ouverture se prolonge jusqu’au bec de selle preque. 

C’est tout bon, je testerai la selle pour la course! Wow je repars confiante ! 

Le jour J.

Le matin de la course on se présente au SAS 13. La journée promet d’être ensoleillée… Je suis vraiment contente d’être là.

Notre départ est donné vers 8h40… et comme prévu, les mecs partent comme des malades ! Je me cale dans mon rythme, je sais que la route est longue et que les difficultés arriveront vers 100km puis 130 puis 165km.. Il faudra avoir du jus jusqu’au bout pour pouvoir monter l’Izoard!

Tout se passe bien jusqu’au km100. J’ai vraiment le sourire parce qu’il fait beau, il y a beaucoup de monde et tout le monde semble joyeux d’être ici.

Les gens m’encouragent énormément ! Je conseille vraiment à toutes les femmes de faire ce genre de course au moins pour ça. Il y a de l’admiration et de la joie dans les yeux des spectateurs… C’est surprenant car on ne fait que ce qu’on aime mais ils nous transmettent tellement de confiance

 « Oh Bravo Madame!!! » Les gens nous transmettent une belle énergie, surtout à moi parce que je suis une femme ils ont envie de m’encourager encore plus!

Je m’éclate ! Puis arrive le col de Vars! Ouille  j’avais oublié qu’il était aussi dur celui là! Je vois plein de gens marcher déjà… je file jusqu’en haut pour prendre un bon ravito, wow !!! J’ai le souffle bien haut. Km130 je réalise que depuis le début je ne me suis pas aspergée d’eau sur la tête alors qu’il faut super chaud. C’est toujours le truc bête que j’oublie et qui pourrait me faire faire un coup de chaleur… je me rafraichis et ça va tout de suite mieux. Je mange un bon coup également : les gaufres power bar passent bien c’est gourmand et ça s’effrite bien dans la bouche. Une banane, une orange et des gels shots, je peux repartir !

On continue notre route jusqu’en bas de l’Izoard…Les heures de selles commencent à se faire sentir… Tiens j’ai oublié de mettre de la crème aux fesses… tans pis pour moi…grrr.

Les paysages sont vraiment merveilleux je ne perds pas une miette de ce que je vois même si j’ai envie d’arriver au sommet.

À la Chalp on se loupe avec Lolo ce qui me vaudra de l’attendre pour rien au ravito. En fait il a continué sa route pour éviter les crampes. Je reprends mon biclou puis à 5km de l’arrivée je veux prendre une bar energize… À cette allure, je ne prends pas de risque je descends du velo pour ouvrir ma power bar et manger correctement. Difficile de ventiler avec des pentes de 10/12% ! Je veux remonter sur le velo, je clipse mal et ouille directement au sol sur les fesses… 

Je suis impressionnée par le nombre de gens qui crampent, qui vomissent, qui marchent ou qui se sont arrêtés. Je lance quelques encouragements et quelques sourires. Presque à l’arrivée je vois un mec arrêté en train de pleurer. C’est terrible il reste 250m et il n’arrive plus à grimper…

Je continue à grimper et me voilà en haut du col d’Izoard… J’ai les larmes aux yeux tellement je suis émue.. J’ai beau avoir fait le Paris Brest Paris, le Celtman, le double ironman du défi Marandais, Paris Roubaix etc… C’est toujours avec humilité qu’il faut passer la ligne car on ne sait jamais ce que le jour J d’une épreuve nous réserve. 

Le sport nous donne tant de valeurs. Et ce jour là j’ai pris des leçons de vie. J’ai vu des gens en réel surpoid se lancer dans cette étape du tour et terminer, j’ai vu des gens âgés, des petits, des grands.. J’ai été impressionnée et heureuse de lire sur le visage d’autant de gens l’envie de se dépasser et de terminer cette course. 12 000 personnes en même temps, sur le même sol, avec le même rêve … tous ces efforts, pour se dire « c’est possible en fait et je l’ai fait ». Le sport nous donne une confiance en nous, une énergie, un bonheur indescriptible ! 

En tant que femme, j’ai vécu une expérience encore plus riche… car j’ai reçu beaucoup d’encouragements et de soutien… Alors à vos vélos pour de nouvelles aventures !

Je remercie Assos et Power bar pour leur accompagnement tout au long de l’épreuve ! Ça a été une expérience riche en émotions ! 🙂

Et je remercie Elles Font Du Vélo pour ce qu’elles font pour les femmes cyclistes , c’est bien plus que du sport.

Publicités

2 réflexions sur “L’étape du tour Briancon Izoard TERRIBLE montagne !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s