Finisher du 10km en eau libre Big Brutal Swim !

Le Big Brutal Swim qu'est-ce que c'est ? C'est une course d'eau libre au Pays de Galle de 2,5km ou 5km ou 10km. Comme nous sommes bien au nord, la température de l'eau avoisine les 12degres. Bref, c'est une épreuve signée "Brutal Évents" Et ça porte bien son nom!

De mon côté, n'étant pas nageuse, j'appréhendais particulièrement cette épreuve. Je m'étais laissée convaincre par Valentin (pompier plongeur et excellent nageur !) Et j'avais trouvé le defi intéressant. Et pourquoi pas finalement me mettre dans une position inconfortable ?
J'en ai mangé des kilomètres avant de rejoindre Valentin à Lille. Mon planning toujours (trop) chargé m'avait obligé à faire la diagonale Biarritz Lille en voiture.
Le vendredi soir, je me retrouvais avec Valentin et ses deux acolytes Patrick (alias Bouli) Et Kevin. J'apprenais rapidement à les connaître et à leur sortir mes blagues les plus fines!
Le week-end promettait d'être animé !

Le samedi matin nous prenions la route assez tôt pour récupérer notre shuttle à calais. Direction le Pays de Galle ! Nous discutions du big Brutal Swim, 10km… est-ce que j'ai bien fait ?
Valentin s'était engagé sur la distance 10km sans combinaison, Kevin sur le 10km avec combinaison (comme moi) Et Bouli le 5km avec combinaison.

Les 7h de voiture passèrent rapidement avec les blagues des uns et des autres ! Ah merci le Cd de Valentin.. unique cd de la voiture… les années 80 en boucle…
à l'approche de l'arrivée les paysages changeaient Et nous rappelaient l'Écosse… merveilleux souvenir !

Petite reconnaissance du parcours pour les gars, Bouli semblait frigorifié et les gars plutôt confiants. J'étais la seule à ne pas mettre le nez dans l'eau.

Psychologiquement, il est plus facile pour moi d'aller en eau froide le jour J car je sais que de toute façon je vais devoir le faire. Y aller la veille est tout simplement une torture mentale. Je rappelle que je ne suis pas nageuse, Et que Valentin fonctionne différemment par exemple.
Nous trouvions un petit restaurant pour faire le dernier repas. J'écoutais Valentin nous rappeler combien l'eau froide est difficile, toutes les hypothèses les plus affreuses qu'il pouvait arriver… je commençais sérieusement à flipper et la fatigue prit le dessus sur moi : il était 20h j'avais besoin de dormir. Comme les enfants je sentais d'un coup qu'il fallait que l'activité cesse. Nous avions fait tant de route et rigolé si fort que je n'avais plus d'énergie.
Le lendemain matin après une bonne nuit de sommeil nous étions fin prêts !

Petite danse des sardines, allez il faut prendre la voiture !


Arrivée sur les lieux je suis contente d'être la, je ne sais pas ce que ça va donner mais j'ai promis à quelqu'un que je terminerais. J'ai reçu un beau cadeau, un "grigri" qui m'aidera à aller jusqu'au bout de cette aventure. Étais ce pour cela que je devais aller là bas ? Pour ce beau partage Et cette jolie rencontre avec Florian?

Pour ce Brutal Swim de 10km j'avais opté pour la cagoule, les chaussons, la combinaison ! Ce n'était pas de trop ! Mais penser à Valentin en slip de bain, ou plutôt string de bain… me rassurait. Je me disais qu'il avait sûrement plus froid que moi!

Avant de partir j'envoyais quelques mots à ma nageuse préférée Louloute. Elle me prodiguait ses derniers conseils qui me faisaient du bien Et me rassuraient /bien boire et manger, boire chaud aux ravitos, ouvrir et fermer les doigts pour essayer de garder une sensation dans les mains, respirer lentement, me concentrer sur ma nage, me dire que l'eau n'était pas si froide.
Ce sont des choses que je travaille et qui m'aident beaucoup pendant la course. Me mentaliser ces éléments m'aide à avancer petit à petit et gérer ma course.

Le départ de la course !

Dès le départ, je sens l'eau fraîche sur mon visage. Nous avons 8 boucles à faire Et devons sortir toutes les 2 boucles pour passer sur le bip Et prendre un ravito. La première boucle se passe bien, il y a du monde et j'ai du mal à trouver ma nage mais je ne trouve pas l'eau si froide que cela.
Je pars pour la deuxième boucle en pensant au ravito… eh oui ça aide, je me dit que je vais prendre une boisson chaude et des barres. Miam.
Sortie de l'eau, je prends le temps de manger et de boire. Lorsque je repars, l'eau est devenue froide. Cette pause m'a fait du bien mais en même temps je me suis refroidie. Je mets plus d'un tour à me réchauffer… je commence déjà à être congelée. Je sais que ça va être difficile et long.
Au 4eme tour je sors à nouveau. Je suis à mi course. Mon dieu il va falloir faire deux fois ça ! Je prends un chocolat chaud que je n'arrive pas à boire car je tremble trop. La dame me demande 3 fois si tout va bien? Je me dit qu'elle va finir par m'éliminer si ça continue. Je bois une dernière gorgée puis je file.
J'ai promis que je finirais.
Le 5eme tour est atroce, tout comme le 6eme mais je m'accroche. Je ne nage plus très vite Et mes bras me font souffrir. Justement cette souffrance, quand j'y pense… est-ce que j'ai vraiment mal? Une douleur, une blessure? Non, en fait c'est juste difficile. Et ce que je suis entrain de faire, cest du dépassement de soi. Alors je n'ai pas le droit d'abandonner sous prétexte que c'est difficile. OUI j'ai froid, OUI c'est douloureux aux épaules mais… j'avance, encore… à mon rythme, coups de bras après coups de bras j'avance.
Je me dit que j'ai voulu être là, ça fait parti de mes rêves, de mes défis… j'ai la chance de pouvoir les réaliser parce que je suis physiquement en bonne santé. Quelle chance j'ai d'être ici Et d'être en vie, en mouvement, avec la nature et les éléments. On est parti à 4 avec une bande de copains et on est heureux d'être là.

Dernier ravito 6eme tour.
Compter les tours ça aide. C'est ce qui permet d'avancer par étapes. Je vois Valentin Et Bouli. val a terminé en 3h05, Bouli a du abandonner à cause du froid. Je suis triste pour lui mais il a réalisé sa plus grande distance en eau libre et en eau froide alors il peut être fier de lui!
Valentin me motive, se moque aussi car je tremble tellement qu'on dirait que j'ai Parkinson ! (Pensée à mon papy atteint de cette maladie!)
Je repars, Et pendant deux tours je vais me répéter ce prénom "Florian" non stop pour pouvoir avancer et tenir… à chaque coup de bras, Florian … puis je fais un peu de dos pour me soulager, la kayakiste me suit… Et je repars… coup de bras… Florian… mon dieu il reste un tour ? Alors quoi je vais le faire ? OUI !!!

Intérieurement je déteste Valentin ! Ou plutôt je me déteste de ne pas avoir assez bien préparé cette épreuve ! Mais comme je suis fière d'arriver !!!!
Voilà… 10km de nage en eau libre en 4h27… pfiou!
Le retour sera sous le signe des blagues à nouveau…
Un immense merci à Valentin de m'embarquer dans des aventures auxquelles je n'aurai pas pensé, merci pour sa gentillesse (enfin pas toujours) Et sa générosité (mais plus jamais tu me piques mes frites)!
Merci à Kevin Et Bouli que j'ai découvert pendant ce week-end et qui sont des gars attachants! J'espère vous revoir pour de nouvelles aventures ! (Enfin cette fois j'espère que les toilettes seront assez éloignées de la chambre ! )

Merci à l'organisation impeccable et aux bénévoles ! C'était une journée exceptionnelle grâce à tout le monde !
Nous sommes rentrés vers minuit le soir même Et moi j'ai accumulé quelques heures de routes le lendemain… hiStoire de repenser à cette belle aventure…

Publicités

6 réflexions sur “Finisher du 10km en eau libre Big Brutal Swim !

  1. Marwa dit :

    Pour une non nageuse, finir un 10km, moi je dis respect, bravo !!! Comme ça a du être dur avec le froid en plus, tu es une vrai warrior, franchement 🙂
    C’est génial d’avoir partagé cette aventure à quatre, c’est ce qui est motivant. Et puis 4h27 dans l’eau, pfiou… bravo !! 😀

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s