Commandez mon livre en pré-vente : Ma Course au Bonheur !

Vous le savez sûrement, j’en parle depuis un moment déjà, j’étais en train d’écrire un livre. Ce livre, je l’ai fini, l’éditeur m’a trouvée (oui, oui, on peut dire que c’est lui qui m’a trouvée!), il a été lu et relu. Voilà, le lancement est imminent puisqu’on peut le pré-commander au prix de 12,90€ au lieu de 15,90€. Il faudra être patient ensuite, ce sera comme un cadeau qu’on attend… Réception des premiers exemplaires fin septembre !

Le titre ? Ma course au bonheur.

ma course au bonheur

Où se le procurer? ICI : https://www.editions-chistera.com/ma-course-au-bonheur

Le résumé ?

Le sport est un moyen de se dépasser. C’est ce que fait Marion Delas en participant à toutes sortes de courses extrêmes : ultratrails, Ironman de Nice, Paris-Brest-
Paris à vélo, etc. Mais cette jeune femme ne court pas après les performances sportives. Elle a fait de sa pratique sportive intense un moyen de se découvrir elle-même mais encore de découvrir les autres et de leur venir en aide.
Ce livre raconte son parcours, comment elle a abandonné un emploi de commerciale internationale pour s’adonner à sa passion et se mettre au service de causes auxquelles elle croit. Pour cela, elle en est même arrivée à créer ses propres épreuves extrêmes avec ses amis et notamment Jérôme Favreau ; comme le double puis le quintuple triathlon Ironman de Marans.
Un extrait?

« J’avais perdu de vue qui j’étais, jusqu’à ce que je me retrouve nue : au chômage, je ne possédais plus rien. Alors, j’ai retrouvé ma vraie valeur. Grâce au sport, je me suis sentie en vie, pleinement. Je me suis sentie exister, vivre, respirer, avoir de la valeur aux yeux du monde.

Ma pratique sportive a radicalement changé en même temps que cette nouvelle Marion. D’une pratique hyper compétitive, je suis passée à une pratique d’aventure, de défis personnels et solidaires, humanitaires. Je ne voulais plus battre les autres, je voulais me connaître moi-même.

Puis je me suis ouverte à la vie et aux rencontres. J’ai entrepris de faire de ma vie quelque chose d’utile pour moi et pour les autres.

La société de consommation nous fait croire qu’il nous faut toujours plus pour être heureux. Alors, on oublie nos profondes aspirations. La pratique des ultratrails, des ultratriathlons m’a permis de me reconnecter avec ces aspirations.

Ces moments de silence, de calme, de solitude m’ont permis de m’ouvrir à moi-même, d’écouter la petite voix étouffée au fond de moi. »

Soutenez mon message, achetez mon livre ! 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s