Quels bienfaits à partager ses récits sportifs ?

Raconter un récit sportif, c’est un peu comme raconter une histoire, sa propre histoire. On y met ses sentiments, ses sensations, on partage Et on transmet quelque chose. Les belles histoires, ou les plus sincères, peuvent faire naître des idées, mettre en relation les gens, inspirer des changements personnels, révéler des choses pour le lecteur.Partager son expérience

Personnellement, je suis fan des récits de course. Pas celui qui double puis double, puis se fait doubler, puis court à 5′ au km puis 5’15… bref vous m’avez comprise. Celui qui partage ses émotions, ce que ça lui inspire, pourquoi il s’est engagé sur telle course, pourquoi c’était important pour lui/elle. C’est du partage, Et peut faire écho dans la vie de quelqu’un d’autre, ou faire naître des aspirations différentes (solidarité, partage, dépassement de Soi…). Ces expériences nous permettent d’apprendre des autres Et de nous même.Lire un compte rendu de quelqu’un qui abandonne est aussi très utile : anticiper une future difficulté, partager une peine, affronter ses propres peurs…

Des informations précieuses pour le futur coureur

Souvent on vient à la pêche aux infos : préparation, matériel nécessaire, conditions de courses, conseils divers. Bien sûr tout est très personnel, Mais on peut vivre des difficultés similaires aussi (irritations, ampoules, chaleur…). Cela permet la mise en contact des gens, Et l’échange sur un thème commun. Parfois, peuvent naître des amitiés naissantes et pourquoi pas l’envie de courir à nouveau ensemble ?Unis dans une même passion, une même manière d’aborder un Sport, suivant son désir… c’est le socle du lien humain : le partage et les valeurs communes. La pratique de la compétition peut être envisagée comme une « guerre des gens », elle est avant tout une rencontre humaine, qui peut unir. Autour du récit, le lien se renforce : ce que nous avons vécu est écrit : il a existé pour nous Et pour les autres. Peut être inspirera t il également ? Il alimente le dialogue.

Expliquer ce que vous vivez à vos proches, leur faire ressentir

Vos proches ne pratiquent pas le Sport comme vous ? En l’écrivant, vous leur donnez l’occasion de mieux comprendre, de partager ça avec vous, surtout s’ils n’ont pas pu venir non plus.Soyez précis, exhaustif, donnez des détails sur l’environnement, vos sensations. Partagez vos moments forts, les meilleurs souvenirs ou les belles rencontres.Raconter sa course c’est donner du sens à son monde, partager la vision qu’on en a avec les autres, accédant au passage à une identité commune. Les histoires ou rêves sont un moyen d’accéder à la compréhension.Bien être mental

Exprimer ses ressentis nous aide à mieux nous ressentir/sentir, bref à être plus heureux. Elles permettent de verbaliser le sens que l’on donne à chaque course, à la manière dont elle nous a touchée, amusée, inspirée. Intellectualiser ses actions permet de clarifier sa pratique et son plaisir. Ils permettent de ne pas oublier les moments difficiles comme les bons moments pour apprendre de son expérience sur les prochaines fois.D’ailleurs, qui n’a pas eu un petit pincement au cœur en relisant ses propres récits de course « ah c’est vrai ! J’avais oublié. Ça ! » Certains moments oublies se rappellent à nous.Et vous, vous écrivez ? Envoyez moi vos récits de course si ça vous dit ! Triathlonforfun.niort@gmail.com

Ou bien faire parti du groupe fermé facebook « mes souvenirs de course en partage ». Pas besoin d’être des milliers, Juste sincères et emballes par le projet !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s