Une bien belle journée…

Bien sur des journées comme celle d’aujourd’hui, j’en voudrais tous les jours.

Peut-être est-ce parce qu’elle symbolise une étape, une transition, des acceptations aussi?

Pour ceux qui ont lu mon livre, vous devez vous dire que j’ai trouvé les clefs du bonheur, et que ça y est, maintenant tout roule! Tsss tssss… Ne vous fiez pas aux apparences de facilité, ne croyez pas les gens qui vous disent qu’une fois qu’on a trouvé le bonheur, c’est pour la vie. C’est un travail de tous les jours, des habitudes à prendre, des changements de conscience à opérer, petit à petit, à son rythme.

Il est certain que j’ai appris de ces quelques années (et épreuves sportives) que l’acceptation de ce qui est, le fait de ne pas lutter contre est l’une des clefs…

Aujourd’hui était une belle journée. Comment vous expliquer. Je me suis assise à cette terrasse, j’ai pris un café et un croissant. Puis je me suis laissée bercer par le soleil intense et chaud sur ma peau. Je me suis sentie tranquille.

Vous savez, une tranquilité que rien n’aurait pu troubler, parce que plus rien n’avait d’importance : ni les problèmes d’argent, ni aucun autre problème.

Je faisais pourtant le point sur ces derniers mois passés, les tristesses et les chagrins qui s’étaient emparés de moi. Nous ne pourrons jamais éviter que la vie est un perpétuel changement, alors nous ne pourrons pas éviter d’être triste parfois. On peut surement éviter que cette peine soit trop grande, surtout quand elle ne nous appartient pas vraiment. Elle vient, elle passe, et s’en va. Ainsi va la vie.

Tous les projets que je voulais voir aboutir n’ont pas pris la direction que j’espérais. Est-ce vraiment important? Je ne crois pas. J’ai essayé et donné mon maximum pour que cela fonctionne dans cette voie, et ça n’a pas été possible. La question qui me brule les lèvres est plutôt « qu’est-ce qui m’attend alors ». J’ai cette sensation que ce sera forcément beau, parce qu’encore une découverte, de nouvelles rencontres, des choses inconnues, auxquelles je ne m’attend pas c’est certain. Je suis comme une enfant de 6 ans un matin de noël : je ne sais pas ce qui m’attend et cette idée me rend heureuse. Je suis curieuse ! Curieuse de voir ce que la vie me réserve parce que je crois sincèrement qu’elle fait bien les choses. Elle fait toujours bien les choses, sauf quand on veut nager à contre-courant.

Aujourd’hui, j’ai senti cette douceur en moi, cette tranquilité qui m’avait quittée je dois le dire depuis quelques semaines. Ce bruit incessant qui revient à mes oreilles « Et si je me trompais ». Je dois même vous avouer qu’il m’a traversé la tête de peut-être reprendre un boulot de commercial si je n’arrivais pas à trouver un boulot en APA dans ma ville… Et puis j’ai ris parce que je sais bien qu’au fond de moi c’est impossible! Je sais bien pourquoi je fais tous ces efforts depuis 2 ans, repartir à la fac, faire tant de route, étudier et obtenir mon grade de master alors que j’ai déjà un diplôme qui pourrait me permettre de travailler et de mieux gagner ma vie.

Je sais que le bonheur passe par la réalisation de soi-même et non par la réussite.

Et puis ce soir, j’ai reçu des messages de tendresse, des mails d’amies de longue date, de la douceur encore dans les mots. Ca m’a fait du bien de le lire, de le savoir, et de le ressentir.

Peut-être que, parce que cette semaine d’examen de master se termine, j’ai cette sensation que c’est la fin de quelque chose et le renouveau d’autre chose, comme un nouveau départ…

Oh oui, aujourd’hui était une bien belle journée…

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s