Confinement, je t’aime moi non plus!

Nous revoilà partis dans une période de « semi-confinement ». Semi, parce que cette fois, t’as le droit d’aller bosser, mais t’as plus le droit à (presque) aucun plaisir : restos, shopping, longues balades. Bref, c’est une certaine liberté qui fout les camps. Le deuxième confinement est en route, et je suis pleine d’ondes positives, mais mi figue mi raisin quand même !

Un stand by dans la saison…

Bon, soyons honnêtes, j’étais déjà en stand by, parce que enceinte (presque) jusqu’au cou. Mais j’aimais bien lire les récits, regarder et suivre les défis et aventures diverses, ça me maintenait en forme quelque part. 2020 aura vraiment été une année particulière, bébé est arrivé parce qu’il y a eu le covid. Mais on avait bien prévu un double ironman enchaîné à la base. Vous me direz, un mal pour un bien?

2021 s’annonce tout aussi morose avec des annulations de premier trimestre qui semblent d’une logique implacable. Alors quoi, pourrons nous tout de même sortir un peu? Notre baby est prévu pour février et je compte bien me remettre en selle plus rapidement. J’ai tant appris de ma première grossesse : écouter son intuition devrait être la 1ere règle. Se faire confiance, aller rouler sans culpabiliser. Donc, on reprendra la chariotte Thule et on ira rouler, marcher, randonner avec le papa.

De nouveaux défis pour 2021

J’ai l’impression d’avoir mis de côté une partie de ce que je suis depuis plus d’un an. Bien que ce choix ai été pleinement le mien, je commence à en comprendre les contours: il n’est pas toujours utile de renier une partie de soi-même parce qu’on pense que c’est le plus acceptable. En vrai, je crois qu’on peut vivre en harmonie avec toutes les facettes de sa personnalité. Je suis mère, femme, épouse, et surtout triathlète d’endurance… j’ai besoin de défis, de sport, d’aventure, de retrouver ce qui m’animait pendant ces heures impensables à tourner les jambes sans relâche…

Les copains semblent vouloir s’embarquer vers des aventures Cyclo avec un tour de Bretagne… et ce sera avec grand plaisir si le covid nous laisse tranquille! En attendant, il faudra reprendre les entraînements, et pour l’heure maintenir un niveau de forme- en harmonie avec ma fatigue, mes envies, et le baby qui dicte un peu sa loi ! Mais je crois sincèrement que tout est compatible. Ça l’est forcément, si on se concentre sur ce qui est juste pour soi, et pas ce qui l’est socialement parlant.

En route vers l’harmonie !

Cette période de covid est assez surprenante, très négative et à la fois, très propice à de nombreuses réflexions. Aujourd’hui, il est clair que nous devons repenser nos vies: qu’ai je envie de faire vraiment, qui ai-je envie d’être, comment je veux vivre, quelles actions puis-je mettre en place pour avancer vers ces choix là ? Être heureux est une quête sans fin, car nous sommes en perpétuel changement… le temps passe, nous vieillissons, nos proches également, les enfants aussi. L’environnement est en perpétuel mouvement. Croire que l’on a trouvé le bonheur est une illusion, puisqu’il change lui aussi constamment. S’adapter est un chemin qui semble approprié en ces temps incertains !

Pour conclure ces quelques pensées, je vous livre une petite photo trouvée sur les réseaux sociaux qui m’inspire particulièrement! Bonne soirée ! 🙂

Un commentaire

  1. il faut prendre son mal en patience!!!et se dire que cela va s’arrèter un jour!!!!mais ce qui est le plus dur a supporter c’est l’incertitude!!!!! courage!!! salut !! gérard

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s